Image Image Image Image Image Image Image Image Image

DEUX

DEUX

« Les deux jeunes artistes rivalisent de réflexions, de mots d’esprit, de blagues, de pas de danse (sur du Michael Jackson), de lipsynch (sur du Gilbert Bécaud), en anglais, en français, en farsi, brouillant les cartes, se brouillant entre eux, se vidant la tête et le coeur, créant et désamorçant des malaises, prenant à partie le spectateur, provoquant rires et vives émotions. Avec une authenticité qui ne peut être feinte. Et un talent aussi prodigieux que renversant. »
– Marc Cassivi, La Presse

LE SYNOPSIS

UN raconte l’histoire de Mani Soleymanlou, d’une perte identitaire, d’une quête personnelle.
Mais comment raconter, en une heure seulement, ce sentiment qui, à force d’être vécu et nommé, grandit de plus en plus?

Il était évident que ce questionnement abordé dans UN n’était que la pointe de l’iceberg et devait se déployer davantage.

Si UN parlait d’un être humain, il fallait raconter ce dans quoi cet être humain s’inscrivait, pousser plus loin dans le rapport du « citoyen » avec l’autre, sa cité, sa province.

DEUX is made in Québec!

DEUX reprend où UN a terminé.

DEUX raconte la rencontre entre deux êtres humains : celui que le public a rencontré dans UN, Mani Soleymanlou, Iranien exilé au Canada ayant vécu à Paris, Toronto et Ottawa; et un deuxième être humain, un natif de Montréal, de père juif anglophone et de mère chrétienne francophone, Emmanuel Schwartz.

DEUX raconte l’histoire de deux citoyens d’une même ville, de la même province, du même pays, qui malgré leur passé si différent, aujourd’hui, font face aux mêmes questions identitaires.

Ce spectacle complète, densifie, brouille, reprend ou bien annule tout ce qui était abordé dans UN. Comme quoi la présence de l’Autre complexifie parfois la chose.

LES CRÉDITS

Texte

Mani Soleymanlou avec la participation d’Emmanuel Schwartz

Mise en scène

Mani Soleymanlou avec la collaboration d’Alice Ronfard

Interprétation

Emmanuel Schwartz et Mani Soleymanlou

Conception d’éclairage

Erwann Bernard

Conception sonore

Jean Gaudreau

Direction de production

Catherine La Frenière

LES REPRÉSENTATIONS

La pièce a été présentée:

au Théâtre La Chapelle du 24 septembre au 5 octobre 2013

au Théâtre français du Centre national des Arts du 5 au 8 novembre 2014

LE CONTENU ADDITIONNEL